LRSV

Partenaires

Logo tutelle
Universite Paul Sabatier
CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Le laboratoire > Présentation du laboratoire

Le LRSV

Le Laboratoire de Recherche en Sciences Végétales (LRSV) est une Unité Mixte de Recherches (UMR) de l’Université Paul Sabatier (UPS) et du CNRS (UMR 5546 UPS/CNRS, http://www.lrsv.ups-tlse.fr/). Il est dirigé par Bernard Dumas (Directeur) et Vincent Burlat (Directeur adjoint) et comporte 59 personnels statutaires (10 chercheurs CNRS et 23 enseignants-chercheurs UPS), 25 ingénieurs, techniciens et administratifs et environ 30 personnels non permanents (Masters, Doctorants, Post-Doctorants, ingénieurs). Six équipes de recherche et 12 services d’appui à la recherche le composent.

Les recherches portant sur le développement des plantes visent à comprendre la dynamique de la paroi cellulaire et la formation du bois. Celles portant sur leur adaptation à l’environnement concernent : l’identification de certains signaux (réponses aux stress froid et sècheresse, attaques de microorganismes pathogènes, accueil de champignons symbiotiques) ; les étapes de reconnaissance de ces signaux via des récepteurs ; le routage intracellulaire de l’information (signalisation calcique et autres seconds messagers, protéines de transduction) ; et la régulation transcriptionnelle des gènes.

Pour décrire et comprendre les processus biologiques, les approches à grande échelle (génomique, protéomique, métabolomique) sont combinées avec celles de biochimie, biologie moléculaire, transgenèse et imagerie cellulaire. Le LRSV abrite le Plateau technique “MetaToul-Métabolites secondaires végétaux“ (MetaToul, Plate-forme de Métabolomique et Fluxomique de Toulouse).

Les recherches menées au LRSV contribuent à l’acquisition de nouvelles connaissances sur la physiologie des plantes et font l’objet de valorisations industrielles pour optimiser les productions végétales comme sources de carbone vert (biocarburant) et concevoir de nouveaux produits d’origine naturelle pour la santé des plantes cultivées (fertilisants, lutte contre les maladies).

Le LRSV est rattaché à l’Université Paul Sabatier/Toulouse 3 (UPS), et à l’Institut des Sciences Biologiques (INSB) du CNRS. Il dépend également de l’Institut Ecologie et Environnement du CNRS (INEE).

Le LRSV est l’un des principaux laboratoires structurant du M2R BioSciences Végétales et des filières « Développement des Plantes » et « Interactions Plantes-Microorganismes » de l’école doctorale Sciences Ecologiques, Vétérinaires, Agronomiques, Bioingénieries (SEVAB) de l’UPS.

Le LRSV a été à l’origine de la création en 1996 de l’Institut Fédératif de Recherche 40 (IFR40) "Signalisation et Biotechnologie végétale" à l’inititiative d’Alain-Michel Boudet, Professeur à l’UPS et ancien directeur du SCSV. Il s’agissait de fédérer les laboratoires toulousains impliqués dans la recherche en biologie végétale et les interactions plante-microorganismes. Le LRSV est toujours un membre actif de la Fédération de Recherche aujourd’hui appelée "Agrobiosciences, Interactions et Biodiversité" (FR3450).