LRSV

Partenaires

Logo tutelle
Universite Paul Sabatier
CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Equipes de recherche > Immunité Végétale et Effecteurs

Immunité Végétale et Effecteurs

Les interactions entre les plantes et les microorganismes peuvent conduire à des maladies dont les plus dommageables sont causées par les champignons filamenteux et des organismes apparentés appelés oomycètes. Nos travaux sont centrés sur la recherche des signaux à l’interface entre les plantes, les champignons et les oomycètes (Aphanomyces) pathogènes. La légumineuse Medicago truncatula a été choisie comme plante modèle pour ces études. L’objectif est de fournir les clés de nouvelles stratégies phytosanitaires.

Nos recherches sont organisées en deux volets complémentaires qui abordent :

- L’étude de molécules microbiennes appelées effecteurs, dont la fonction contribue au pouvoir pathogène ou à l’élaboration des structures des surfaces des microorganismes, et dont la perception induit des réactions de défense dans les plantes.

- L’identification des déterminants génétiques impliqués dans la perception des parasites et la mise en place des réactions de défense chez la plante hôte.