LRSV

Partenaires

Logo tutelle
Universite Paul Sabatier
CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Equipes de recherche > Génomique fonctionnelle de l’Eucalyptus > Thèmes de recherche > Régulation transcriptionnelle de la formation de la paroi secondaire > Vers l’identification de complexes de transcription impliqués dans la régulation de la formation de paroi secondaire chez l’ Eucalyptus

Vers l’identification de complexes de transcription impliqués dans la régulation de la formation de paroi secondaire chez l’ Eucalyptus

Nous avons analysé in vivo (par délétion et “foot-printing”) les promoteurs de deux gènes spécifiques de la voie de biosynthèse des lignines (EgCAD2 et EgCCR). Les résultats obtenus mettent en évidence que des éléments MYB conservés sont essentiels pour la formation de complexes ADN-multiprotéiques et pour leur activation transcriptionnelle dans les tissus vasculaires. Les facteurs MYB jouent un rôle central dans coordination de la régulation transcriptionnelle des gènes spécifiques de la biosynthèse des lignines dans les tissus vasculaires [Rahantamalala et al. 2010]. Nous avons caractérisé la fonction d’EgMYB1, un facteur R2R3-MYB, exprimé préférentiellement dans le xylème d’Eucalyptus en le sur-exprimant chez le peuplier et Arabidopsis [Legay et al. 2010]. Cette approche a permis de mettre pour la première fois en évidence qu’un même régulateur est capable de contrôler la biosynthèse des trois polymères principaux de la paroi secondaire (lignine, cellulose et hémicellulose). Parce que les interactions protéine-protéine sont un mécanisme majeur régulant l’activité des FTs, nous avons recherché les partenaires protéiques d’EgMYB1. La banque double-hybride spécifique de xylème d’Eucalyptus que nous avons construite a été criblée avec EgMYB1. Parmi les protéines candidates, capables d’interagir avec EgMYB1, nous avons sélectionné une “histone linker » (HisL) et un membre de la famille de FT OVATE. Nous avons validé ces interactions in planta par FRET-FLIM (Förster Resonance Energy Transfer-Fluorescence Imaging Lifetime Microscopy) en collaboration avec la Plateforme Imagerie de la FR-AIB. Pour évaluer les effets de ces interactions sur la formation de paroi secondaire, nous avons généré chez Arabidopsis des lignées transgéniques sur-exprimant EgMYB1, EgHisL ou EgOVATE seuls et en combinaison : EgMYB1 + EgHisL et EgMYB1 + OVATE. Les lignées EgHisL-OE et EgOVATE-OE ne sont pas significativement différentes des sauvages ; les lignées sur-exprimant EgMYB1 + EgHisL présentent un phénotype plus marqué que les lignées EgMYB1-OE ; enfin les lignées sur-exprimant EgMYB1+ EgOVATE montrent une restauration du phénotype sauvage. Ces lignées font actuellement l’objet d’analyses en transcriptomique, histochimie et biochimie.